image-intro
image-intro

Des liens fertiles pour une terre solidaire

Gaïa, un assembleur de compétences et d’initiatives solidaires, pour lutter contre l’exclusion et la pauvreté,
en créant du lien social par l’agriculture urbaine.

Le principe de Gaïa est simple

1 - Mettre à disposition des biens fonciers
inutilisés pour l’agriculture

Des propriétaires de terrains privés (entreprises, personnes, etc.) ou publiques, mettent à disposition une partie de leur foncier inutilisé afin qu’il devienne cultivable au bénéfice d’associations en charge de populations démunies. La convention Commodat encadre ce prêt et permet sa restitution en toute sécurité et en pleine propriété.

2 - Sensibiliser les plus démunis
à l’agriculture urbaine

Le terrain est alors cultivé par des maraîchers professionnels qui, accompagnés de travailleurs sociaux, sensibilisent et accompagnent les personnes en grande difficulté d’insertion et en grande fragilité, à l’agriculture urbaine tout en créant une formidable occasion de créer du lien social.

3 - Animer des ateliers d’accompagnement
pour transformer les produits récoltés

Des associations partenaires de Gaïa animent des ateliers de sensibilisation à l’alimentation saine, la culture ou la cuisine pour donner les moyens matériels et pédagogiques de transformer les produits récoltés.

4 - Se nourrir de la production
et/ou revendre les surplus

Les bénéficiaires peuvent se nourrir en partie de leur production. Les surplus de production sont revendus à des espaces de restaurations solidaires associatifs ou municipaux. Un vrai cercle vertueux !

Transformer les villes d’accueil en archipels d’ilots solidaires
et nourriciers au plus proche des besoins des plus démunis.

Rassembler des experts
autour de Gaïa

Mettre en dynamique des professionnels

La force de Gaïa, c’est sa capacité à rassembler, à mutualiser les compétences et à mettre en dynamique des acteurs experts, chacun dans son domaine : accompagnement des personnes démunies, en situation de handicap ou en grande fragilité, agriculture urbaine, transformation des produits récoltés, etc.

Transformer la ville en archipels d’ilots solidaires

En mobilisant des organisations et des entreprises privées et publiques autour d’un objectif commun, Gaïa vise à accélérer l’impact de son action et transformer les villes d’accueil de son action, en archipels d’ilots solidaires et nourriciers au plus proche des besoins des plus démunis.

Des experts interviennent
à toutes les étapes du projet Gaïa

> L’inclusion sociale

Alynéa

Alynéa accompagne toute personne en situation de fragilité qu’elle qu’en soit la cause pour qu’elle gagne en autonomie et retrouve une place dans notre société.

Habitat et Humanisme

Depuis 32 ans, Habitat et Humanisme agit en faveur du logement et de l’insertion des personnes en difficulté.

> La récolte et la transformation des produits

Escales Solidaires

Tiers-lieux participatifs destinés à favoriser la rencontre à l’échelle du quartier, la mixité sociale, le lien social.

Bocalerie Solidaire

La mission de la Bocalerie Solidaire est de revaloriser des produits destinés à être jetés dans le circuit économique et social

> L’animation de la mise en culture et l’expertise juridique

Grand Romanesco

Transformation des produits, voués à la déchetterie, en plats cuisinés et conservés en bocaux.

PwC

Cabinet de conseil, d’audit et d’expertise, PwC s’engage dans des missions créatrices de valeurs pour ses clients.

CRBA - Centre de Ressources de Botanique Appliquée

Laboratoire d’idées et de recherches appliquées, le CRBA coordonne 5 conservatoires participatifs et vivants de la biodiversité domestique.

Notre organisation

Président Gaïa lyon

Xavier du Crest de Villeneuve

« Le projet Gaïa répond à nos grandes préoccupations : rendre leur dignité aux plus fragiles, s’appuyer sur l’ancrage territorial et local et favoriser les rencontres et le lien social. Au-delà du travail de l’agriculture, Gaïa permet de se reconnecter à soi-même, avec la ville et avec le monde. Gaïa est un agrégateur et un assembleur de compétences : c’est ce qui lui permet d’aller très vite et très loin ! »
Secrétaire générale Gaïa lyon

Céline Varenne Souchon

« Gaïa, c’est la preuve que l’intelligence collective permet de faire des choses très concrètes. Mon moteur, c’est le lien social qui impacte nos vies quotidiennes. L’allégorie de Gaïa est formidable car elle répond à un besoin concret tout en renouant avec l’agriculture. Avec Gaïa, on propose un cahier de valeurs lisibles et compréhensibles. »
Déléguée générale Gaïa lyon

Laure Burtin

« Gaïa réunit tout ce qui me tient à cœur : œuvrer pour l’intérêt général, agir de façon concrète en mettant les mains dans la terre, tisser des liens humains tout en me rendant utile. Avec Gaïa, je vais pouvoir m’exprimer, m’enrichir et bénéficier de l’expertise de tous ces talents !  »
Administratrice Gaïa lyon

Olivia Cuir

« Le projet Gaïa, c’est la réconciliation. Gaïa repose sur le lien social et permet de reconnecter le citadin avec le monde paysan. Un cercle vertueux qui profite aux plus fragiles, tout en faisant appel au bon sens paysan, à la simplicité. En cela, le projet Gaïa me rassure car nous avions besoin de ça, de faire des choses ensemble. D’autant plus que Lyon est la ville du « faire ensemble » ! »
Administrateur Gaïa lyon

Thierry Picq

« Je suis heureux de m’impliquer dans le projet Gaïa car j’aime les projets qui rassemblent des personnes d’horizons très différents pour réfléchir et travailler ensemble. Pour moi, c’est une représentation concrète de la mixité. Et j’avoue que je suis intrigué par l’agriculture urbaine ! »

Lucas Blanes

« L'agriculture urbaine est un formidable outil pour répondre aux enjeux contemporains : écologie et biodiversité, lutte contre l'insécurité alimentaire et l'exclusion, amélioration du cadre de vi(ll)e, promotion des circuits courts. En affirmant sa portée sociale et solidaire, Gaïa s'inscrit pleinement dans l'agriculture urbaine à impact que je défends et je suis ravi de contribuer à ce beau projet. »

Frédéric Grandvaux

« Je suis très sensible à ce thème : des choses simples, des valeurs basiques, sur l’espace urbain. Je trouve que c’est une idée originale. De plus, c’est un projet solidaire en lien avec l’insertion ce qui me touche particulièrement. J’espère que ce projet ira loin ! »
Administratrice Gaïa lyon

Claudie Jacoutot

« Je suis très heureuse de m’impliquer dans le projet GAIA, qui vise à réduire l’insécurité alimentaire en cultivant la ville. Ce projet est issu des réflexions et de la mise en action d’un collectif qui agrège des compétences et des personnalités diverses. C’est très motivant et enrichissant d’œuvrer collectivement pour une ville plus inclusive. »